lignedecarres

titre-pratique-vin

La conduite du Domaine de Villargeau repose sur quelques idées simples qui guident notre action au quotidien.


  • La qualité de nos vins se détermine d’abord à la vigne : des rendements maîtrisés par une taille rigoureuse et un ébourgeonnage systématique ; une maturité optimale par l’enherbement ; une viticulture raisonnée respectueuse de l’environnement.
  • La vinification au chai doit viser à l’expression du potentiel qualitatif de la vendange : pressurage doux et modéré ; fermentation lente ; température maîtrisée ; élevage sur lies ; filtration limitées.

logo vignerons independantsterra vita logo
 

Les Vins Blancs

 

Le vin est pressé dès l’arrivée en cave. Après un débourdage de 18 à 24 heures (le jus se décante naturellement), le moût est soutiré. Débute alors la fermentation alcoolique.

 

Durant tout ce cycle, le moût est maintenu à basse température (15-18° C) pour révéler les arômes les plus fins. Après quinze jours à trois semaines de fermentation, le vin est soutiré de ses lies pour les cuvées plus précoces qui seront assemblées lors de la mise en bouteilles au printemps.

 

Les cuvées plus tardives restent sur lies jusqu’à leur assemblage en été ou à l’automne suivant.

Les vins rouges

 

La vendange, très saine et mûre, est triée, égrappée en totalité afin d’obtenir des vins souples, puis acheminée en cuve.

 

On procède alors à une macération pré-fermentaire à froid, qui a pour but d’extraire arômes et couleurs.

 

La fermentation alcoolique est l’étape suivante. Les macérations durent huit jours, avant le soutirage du moût devenu vin.

 

La deuxième fermentation, la fermentation malolactique, s’effectue en cuve, le plus souvent au printemps.

 

L’élevage, en cuve ou en fûts, d’une durée d’un an permet aux arômes de s’ouvrir et aux tanins de se fondre.

Les vins rosés

 

Assemblage de vin blanc et de vin rouge ???

 

Non bien sûr, le rosé requiert beaucoup plus de finesse que cela : il s’agit de procéder à une macération limitée des raisins rouges avant le pressurage, de façon à obtenir un jus modérément coloré.

 

Puis, l’attention est portée à la vinification de ce jus aromatique à la manière d’un vin blanc.